Lanzarote et autres textes

librio, 2002

Citations:
“Je m’assis ensuite sur un tas de galets. De couleur noire, ils provenaient manifestement de l’éruption volcanique. Mais contrairement aux rochers de Timanfaya, aux arêtes chaotiques, ils étaient de forme arrondies. J’en pris un entre mes doigts : son contact était doux, on ne ressentait aucune aspérité. En trois siècles, l’érosion avait déjà bien travaillé. Je me suis allongé en méditant sur la confrontation, si directe à Lanzarote, entre ces deux puissances élémentaires : la création par le volcan, la destruction par l’océan. C’était une méditation plaisante, sans enjeu immédiat, sans conclusion possible ; et je la poursuivis pendant une vingtaine de minutes.”
“J’aime bien regarder la télé sans le son, c’est un peu comme un aquarium, une préparation à la sieste ; et puis, quand même, on s’intéresse un peu. Mais, cette fois, j’avais du mal à identifier le conflit en cours. Ces guignols qui s’agitaient sur l’écran avec leurs pistolets-mitrailleurs me paraissaient un peu foncés pour des Tchétchènes.”

Fermer / Close